english

La volonté de la jeunesse de changer les choses


Mettre en synergie nos efforts pour faire évoluer l’Afrique. C’est le challenge de la jeunesse africaine. Comment bâtir quelque chose qui appartient à tous ? Comment partir du passé pour envisager l’avenir ?

Pour atteindre ce but il faut que les jeunes d’Afrique aillent à la découverte des initiatives locales positives pour construire des synergies qui aideront le continent à affronter sereinement le défi.

Pendant 5 semaines 100 jeunes de 11 pays d’Afrique francophone ont le défi de renforcer leur compétence et leur connaissance pour bâtir ensemble quelques choses qui rendra l’ESPOIR à la jeunesse africaines.

« Ici j’ai le sentiment que j’ai rencontré la génération avec qui je vais changer l’Afrique »

5 semaines pour insuffler le changement

« Il ne faut jamais croire que l’on est seul et trop petit pour réaliser ses rêves. Essayer d’enfermer un moustique dans une chambre et vous verrez qui du moustique ou de vous dérange le plus »


Sortons de notre zone de confort pour faire bouger les choses.

Nous avons découvert notre mission

Il y a trois moments important dans notre vie :

- Le jour de notre naissance

- Le jour ou nous savons pourquoi nous sommes nées

- Le jour de notre mort

Les 100 jeunes africains rassembler à Dakar nous on permis de découvrir pourquoi nous sommes dans ce monde. Dans 10 ans nous nous retrouverons tous autour d’une table à l’union africaine parce que nous changerons l’Afrique et que nous serons passez à l’action pour changer le continent.

Quelques citations fortes des 3 jours de retraite du YALI Dakar


« Quelque chose de magique, ça va exploser dans toute l’Afrique. »

« Nous avons sauté à 5 m du sol, nous avons fait confiance aux autres et personnes ne s’est blesser, j’ai confiance en nous. »

« J’ai appris que j’avais un talent que j’ignorais : le Ping Pong, je vous ai tous écraser, j’ai appris avec vous à gagnez »

« Je suis le futur président de mon pays, j’ai confiance j’ai autour de moi mon futur gouvernement et mes partenaires pour l’investissement (ndlr : les autres participants) »

« Des jeunes que je n’ai jamais vus ont échanger avec moi, nous avons parler, nous sommes devenus des frères et sœurs pour changer l’Afrique »

« Quand je suis arrivé ici j’ai compris que je ne suis plus fou ici j’ai vu 100 idées folles »

« Encore travailler, toujours travailler et encore travailler »

« Quand vous serez président on aura qu’un effort à faire avoir des passeports à jour »

« Il a plu, il y a des pousses je ne dois pas me reposer sur mes lauriers, je dois surveiller les plantes, je ne dors pas, je dois attendre les fruits de la récoltes »

Un post de PASCAL

comments powered by Disqus