english

Eugene Ayadji

22 ans

  • Projet: Sanar-Agri
  • Secteur: Agro-Alimentaire
  • Localité: Dakar

Né à khombole dans la région de Thiès, Eugène Ayadji est un jeune technicien spécialisé en Agro-écologie. Titulaire d’une licence en production végétale et agronomie à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, Eugène veut promouvoir la production et la commercialisation de tomate industrielle au niveau de la vallée.

Après l’obtention de son baccalauréat en série S2 au lycée Coumba Diack Guèye de Khombole, il a enchaîné des formations en agriculture et des stages pour renforcer ses capacités et développer ses compétences. D’ailleurs, c’est au sortir d’une conférence sur les métiers de l’agriculture qu’il eut l’idée de s’investir dans l’agro-business. Dès lors, il créa un projet dénommé Sanar-Agri, une entreprise agricole implantée au niveau de la vallée qui produit et commercialise de la tomate.

Actuellement, Eugène exploite 500m2 de terre et compte produire deux campagnes de tomate par an, avec un rendement moyen de 50 tonnes à l’hectare. Les revenus de cette exploitation lui permettront pour l’extension de son projet, de louer d’autres terres identifiées au sein de son université.

Mis en rapport avec la SOCAS (Société des Conserves Alimentaires du Sénégal) par M. Diallo de la Direction Mission et Perspective de l’université, Eugène obtient la garantie de l’achat de sa production.

Il travaille en même temps avec d’autres partenaires stratégiquescomme l’AGROSEED, la CNCAS (Caisse Nationale de Crédits Agricoles du Sénégal), le CNFTI (Comité National de Concertation sur la Filière Tomate Industrielle, le SAED (Société, d’Aménagement et d’Exploitation du Delta) qui l’appuient sur les aspects techniques et financiers.

Eugène fait face à plusieurs défis dans son secteur, mais il compte les surmonter en mettant en place une production de meilleure qualité pour être plus compétitif.

Pour réaliser son business plan, et renforcer ses connaissances en entreprenariat dans le souci d’accrocher mieux ses partenaires, il intègre le programme Jeunes Agriculteurs où il y gagne en connaissances et en expériences. «Le programme m’a permis de faire une prise de conscience de soi et des nombreuses opportunités qu’offrent l’entreprenariat. A la différence d’autres formations que j’ai eu à suivre, j’ai pu bénéficier d’un coaching avec ce programme, et je suis mieux orienté».

Eugène envisage de se positionner leader au niveau du marché de la tomate dans la vallée et ambitionne de créer des emplois et de former des paysans de la localité sur les nouvelles techniques de production agricole. Pour lui,«avec une politique agricole durable, on parviendra à atteindre l’autosuffisance alimentaire voir même devenir le grenier de l’Afrique.»

Eugène a une vie associative très dynamique, il a intégré diverses associations notamment le Club PVA (Productions Végétales et Agronomie), l’Amicale des Etudiants des Sciences Agronomiques d’Aquaculture et de Technologie Alimentaire (AMESAATA) et l’Association pour la Promotion de l’Agriculture à Khombole (APAK) dont il est l’actuel Vice-Président.

Nos autres entrepreneurs :