english

Tidiane Dème

Souko Kohel, comprenez enfant de Kohel, Tidiane Dème est originaire de ce village peulh du Saloum. Il grandit dans une tradition familiale et communautaire, bien différente de celle qui l’entoure à Dakar où il fera son cursus scolaire. A 18 ans et le bac en poche, il s’envole pour la France, où il poursuit ses études. Après un brillant parcours à l’Ecole Polytechnique, il rejoint l’équipe de Cap Gemini en tant que consultant junior, avant de gravir les échelons. Il travaillera plus tard dans d’autres organisations où il y fera également ses preuves.

Voué à une belle carrière dans l’hexagone, Tidjane décide quand même de retourner au Sénégal.«Pourquoi pas ne pas essayer de faire plus que cette carrière tranquille qu’on a en Europe? Pourquoi ne pas essayer de faire quelque chose qui change vraiment la vie d’un certain nombre de gens? Pour moi ce n’était pas un risque fou, mais plutôt une opportunité ou une tentation que je ne pouvais pas me refuser.» Dit-il.

Une fois au pays de la Téranga, il crée une première entreprise pour accompagner les PME et leur faire bénéficier des nouvelles technologies. L’environnement ne s’y prêtant pas, sa structure n’aura pas le succès escompté. Cela n’ébranle pas pour autant l’optimisme de Tidjane. En effet, l’homme n’a pas peur de l’échec et le prend plutôt avec philosophie: «Pour créer une entreprise qui ait du succès, il faut bien se planter un certain nombre de fois».

Par la suite il crée une société de conseil. Cette fois, ses performances lui valent d’être détecté par Google. Inscrit dans l’ordre de son ambition de travailler pour le développement de l’internet et des TIC, la multinationale finira par le convaincre de les rejoindre. Aujourd’hui, Tidjane est depuis 5 ans responsable Google pour l’Afrique francophone et travaille au développement d’internet dans la région.

De son avis, beaucoup sous estiment la capacité des africains à adopter les technologies, et peu imaginent le potentiel d’innovation et de développement possible dans ce secteur. Il garde par ailleurs cette forte conviction que, le jeune développeur, programmeur africain n’a rien à envier à l’européen ou à l’américain.

Dans sa vie de tous les jour, Tidiane nourrit deux passions: l’innovation et la technologie en Afrique, et sa communauté, celle qui tourne autour de son village dont il reste très attaché.