english

SUCCESS

L'entrepreneur

Demba est un jeune diplômé de la Faculté de Lettres et Sciences Humaines de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. 

A la suite de sa formation, Demba devait embrasser une carrière d’enseignant, mais a toujours cru pourvoir mieux servir le monde de l’éducation à travers son entreprise SUCCESS.

SUCCESS est actuellement incubé à Synapse Center et son accompagnement se poursuit.

Le projet

L’éducation et la formation des jeunes sont au cœur de l’action de SUCCESS avec :

  • un volet ‘Communication’ concerne la publication du journal gratuit d’annonce et d’information, l’organisation de sessions d’orientation et de salon de l’étudiant. Ces services permettent de résoudre les problèmes d’orientation et d’information des élèves et des étudiants.
  • un volet ‘Assistance et Job temporaire pour étudiant’ : L’objectif est d’aider l’étudiant aux revenus précaires à suivre une formation professionnelle privée. Dans cette activité il s’agit de proposer des travaux temporaires aux étudiants afin de leurs permettre de générer des revenus par leurs offres d’emploi en qualité de répétiteur.
  • un volet ‘Encadrement et Courts à domicile: SUCCES met à la disposition des parents des répétiteurs et des médiateurs pédagogiques pour l’encadrement de leurs enfants à domicile. Dans leurs enseignements ils intègrent les aspects sociaux, religieux et citoyens.
  • un volet ‘Camp de vacance (activités ludo-éducatives)’: Pour pérenniser leur action et éviter trop de distraction chez l’enfant et assurer sa sécurité, ils occupent leur temps de vacance par des activités ludo-éducatives. Ils organisent des camps diurnes de proximité dans les écoles (remise de niveau, initiation à l’anglais et à l’informatique, technique d’expression en wolof et français, développement personnel, sport, jeux, atelier artistique et rencontre d’artiste et des sorties de découverte).
  • un volet ‘Récupération, scolarisation et maintien des enfants de la rue’ : SUCCESS se veut de rétablir la privation de droit à certain enfant de la rue. Une étude a permis de regrouper ces enfant en trois catégories : les talibés, les fugueurs pour raison de familiale et de sécurité et les enfants vivants avec leur famille dans la rue. Ils tentent en premier lieu de rétablir le contact familial pour ensuite les mettre en tutorat ou en parrainage avec des ONG, des Ambassades, des œuvres sociales, des entreprises et des personnes de bonnes volontés.