english

Oumou SY

Economiste de formation, Oumou est née à Rosso Mauritanie, à la frontière sénégalo-mauritanienne, d'une mère brakna (thiénel haleymbé) et d'un père gorgol (Garly). Malheureusement, elle ne vivra avec ce dernier que les sept premières années de sa vie. Ainsi, elle grandit dans un quartier appelé Diourbel, entourée de sa mère et de ses frères et sœurs. 

Très tôt, elle intègre la vie associative. Elle s’engage en 2005 auprès de Medicos d’El Mundo contre le choléra, SOS Pairs Éducateurs sur les techniques de sensibilisation (VIH/SIDA), Corps de la paix, entre autres initiatives. Lorsqu’elle quitte la ville de Rosso pour la capitale (Nouakchott), elle intègre l'association Nouakchott Music Action.

Ses études ne la détourneront pas pour autant de sa passion première, la music. Dans ce centre, elle y apprend la guitare, instrument qu’elle pratique depuis quatre (4) ans maintenant. Nul n'ignore aujourd'hui que la culture est l'un des leviers du développement économique et socio-culturel. Or, en Mauritanie, les cadres d'expression artistique font défaut, bien que de plus en plus de jeunes souhaitent en faire un métier. C'est dans ce sens que NMA a été créé, pour former et aider les jeunes à développer leurs capacités et talents artistiques. 

Jeune musicienne, Oumou est devenue l’actuelle Coordinatrice Générale de l’Association Nouakchott Music Action. Elle a accompagné de nombreux artistes et a joué dans différentes manifestations dont elle est également coordinatrice, notamment le festival Culture Métisse, le festival Assalam Aleykoum, le festival de Jazz.

Par ailleurs, son leadership s’est vraiment révélé à elle, lors d’un recensement général des populations et de l’habitat (RGPH) à Trarza. En effet, elle a pu convaincre le village d’accepter ce recensement, alors que tous les efforts de ses prédécesseurs ont été vains. Dans un environnement qui ne s’y prête pas, elle a pris conscience de ses responsabilités de citoyenne. Depuis, elle a décidé de s’engager pour servir la société civile, avec comme crédo la citoyenneté active.

Pour notre jeune femme, aucun pays n’est né démocrate, c'est au cours des processus que ça se crée. Elle qui a toujours œuvré dans le social et aimé être sur le terrain, elle compte apporter sa contribution à travers la musique.

Bénéficiaire du programme Civic Leadership, elle y a trouvé une belle occasion de nourrir son besoin d’expérience, de rencontre et d’échange interculturels. « Le programme m’a permis de prendre du recul par rapport à mes projets, à ma vision des choses en tant que jeune leader, et de faire face à moi-même. Au-delà de ça, je suis sure et certaine que les différents rencontres et échanges vont créer une nouvelle génération pour la relève africaine. Concernant mes activités, je sais que ça va beaucoup bouger lorsque je retournerai au pays, car j’ai maintenant une vision plus SMART. »

Oumou SY - Mauritanie