english

Moustapha Mbow

  • Projet: Tolou Papa El Hadji
  • Secteur: Agrobusiness
  • Localité: Dakar

Moustapha Mbow est un jeune entrepreneur très motivé et engagé pour la cause commune. Après l’obtention de son baccalauréat en série G, il suivit une formation en Gestion des Entreprises, en Ressources Humaines, puis une série de formation en entreprenariat avec le RENCJES, et l'ADPME dans la vision de créer des richesses pour son pays et de créer des emplois.

Par le biais du RENCJES, il prit connaissance du programme Jeunes Agriculteurs et y participe pour renforcer ses capacités en technique agricole. En réalité, Moustapha a toujours eu le goût du métier de la terre. Dès son jeune âge il exerçait déjà ses mains dans les champs de gombo de son oncle.

Les formations suivies avec Jeunes agriculteurs lui ont permis de tisser des relations avec de potentiels partenaires et de réaliser son propre business plan «Le programme m’a appris beaucoup de chose. Avec les expéditions pédagogiques effectuées à la maison du consommer local, j’ai pu échanger avec le Directeur Commercial à qui j’ai proposé de bon prix concernant le mil et le maïs. J’ai acquis beaucoup de connaissances durant la retraite surtout avec l’exercice solo challenge. Enfin, j’ai pu réviser mon business plan. Franchement, je regrette de n’avoir pas pu me lancer dans l'entreprenariat depuis!» Nous dit-il.

Aujourd’hui, Moustapha a pu grâce au programme affiner son idée de projet et le réaliser. Son projet consiste à faire de la culture et de la commercialisation du gombo et de la pastèque, mais aussi de la commercialisation des produits agricoles tels que le mil, le maïs et le sorgho aux entreprises transformatrices de produits locaux et aux groupements de femmes.

Malgré le manque de financement qui pèse sur tout entrepreneur, Moustapha ne se laisse pas décourager. Bien au contraire, il a une autre stratégie pour contourner ces défis. «J'ai commencer par trouver un éleveur de poulets et je lui ait proposer de vendre sa production moyennant une commission, ce qui m'a permis d'acheter des semences et de commencer cette année mon activité. »

Pour le moment, son entreprise emploie 3 salariés permanents et parfois une quinzaine de journaliers. Il bénéficie aussi du soutien des partenaires tels que le GDM corporation et le OCG. « Je recommande aux jeunes d’aller se faire former afin d’acquérir la connaissance, la compétence et l'expérience.» témoigne t-il.