english

M. MOUSTAPHA GUIRASSY

PDG du groupe IAM, Moustapha Mamba Guirassy, fait partie de la nouvelle génération de leaders ancrés dans l’intégration africaine.
Ancien ministre de la communication, des télécommunications et des TIC du Sénégal et porte parole du gouvernement du Sénégal de 2009 à 2012, ancien Député-Maire de la ville de Kédougou, Moustapha Guirassy se définit d’abord comme un self made man, qui s’honore d’avoir toujours entretenu le culte du travail.
«Mon père, feu Mamba Guirassy ne nous a légué aucune fortune. Contrairement à ce que l’opinion a pu croire, il nous a laissé dans son testament que deux choses : “l’unité et ne comptez que sur vous-mêmes“», a t-il un jour confié à ses étudiants.

Après son passage au lycée Blaise Diagne, M. Guirassy poursuit ses études au Canada, à l’Université du Québec à Chicoutimi. Il y obtient son Diplôme d’ingénieur en – Génie Electrique en 1989, puis un MBA à l'Université de Laval en 1991.

Il entame sa carrière professionnelle au Canada, où il a occupé plusieurs postes de responsabilité, avant de revenir s’installer dans son pays natal.

Son retour n’a pas été des plus faciles. En effet, il devient enseignant dans un établissement privé, avec un revenu d’à peine 30.000Fcfa.

M. Guirassy réussit pourtant à relever les défis, et à se surpasser. En 1996, il devient l’un des pionniers de l'enseignement supérieur privé au Sénégal, en portant sur les fonds baptismaux l’Institut Africain de Management. A l’époque, rien ne laisser présager un tel succès de son projet, sis dans une petite maison à Mermoz, et qui comptait moins de 20 étudiants.
L’IAMrayonne aujourd’hui dans toute la sous-région ouest africaine et en Afrique centrale, avec notamment des campus à Ouagadougou, à Bamako et des cursus délocalisés à Lomé, à Cotonou et à Libreville. L’Institut emploie plus de 200 enseignants, compte un personnel administratif d’appui de plus de 75 membres permanents. Avec 3500 étudiants et un réseau de 5700 alumnis répartis à travers l’Afrique, l’IAM a fini de consolider son ancrage panafricain.
L’IAM a également fini d’obtenir l’accréditation de la quasi-totalité de ses programmes auprès du CAMES. Il faut également noter sa récente intégration au sein de la CGE (Community of Global Enterprises ), basée aux USA, qui vient s’ajouter à sa certification aux normes ISO 9001-2008 obtenu depuis 2005. Toutes ces avancées ont été saluées par le ranking 2014 Jeune Afrique du Top 10 des business schools africaines francophones qui a classé l’IAM parmi les 2 meilleures Business Schools d’Afrique subsaharienne.
Fondé avec un capital de 2000 FCFA, M. Guirassy à su faire de l’IAM un véritable cas d’entreprise, avec un chiffre d’affaires actuel de 1,8 milliard de FCFA.