english

Le calendrier cultural, un moyen de promouvoir l’agro-business

L’engagement du programme challenge pour améliorer les compétences de vie et les compétences entreprenariales de ses jeunes bénéficiaires est une véritable aubaine pour ces entrepreneurs en voie de créer des entreprises durables à fort impact social et économique pour le développement de leur communauté.

Ces jeunes participent à diverses activités de renforcement de capacités. De la formation, au coaching, des ateliers thématiques sont organisés suivant leurs secteurs d’intervention (environnement, éco-tourisme, agro-business) pour leur permettre d’accroître leurs connaissances, leurs savoir-faire, et de se familiariser avec leur environnement. Ces échanges ouvrent des opportunités de faire du réseautage avec d'autres entrepreneurs et des investisseurs potentiels.

Dans les régions de Thiès, St-louis et kaolack, toutes les cohortes en agro-business ont effectué des ateliers thématiques portant sur le calendrier cultural (maraîchage, horticuture etc.)

L’objectif du thème est de leur permettre de connaître les informations portant sur les semences, la production agricole locale, les périodes de semis, de plantation et de récolte, les matériels de production, et les différentes techniques pouvant multiplier la production agricole, les méthodes d’irrigation et de fertilisation des sols.

L’acquisition de ses connaissances constitue pour les jeunes une ouverture dans le monde de l’agro-business. A travers le calendrier cultural, ils apprennent comment diversifier rapidement la production agricole, améliorer leur équilibre nutritionnel, augmenter leurs revenus, améliorer leurs conditions de vie.

Selon le chef de cohorte agro-business à St-Louis: "le calendrier cultural leur offre la possibilité de planifier du semis à la récolte, de prévoir et de bien mener leurs objectifs, de répartir les cultures selon les différentes périodes de l’année: de la pleine saison (culture maraîchère) à la contre saison".

Mais, au delà des opportunités qu’offrent la maîtrise du calendrier cultural, ces entrepreneurs vont rencontrer d’énormes difficultés une fois sur le terrain telles que:

  • Le problème de spéculation au niveau de la production du transport et de la vente des produits après la récolte,
  • L’écoulement des récoltes,
  • Les techniques agricoles qui ne sont pas modernes,
  • Le problème de la gestion de l’eau avec l’épuisement de la nappe phréatique,
  • Les conditions climatiques dégradantes,
  • Le problème de financement…

C’est pourquoi, dans le souci de diversifier les solutions, le programme Challenge a prévu d’appuyer les jeunes de la cohorte TIC de Dakar à créer des entreprises ou développer des solutions web, des applications dans tous les secteurs d’acitvités (éco-tourisme, agriculture, environnement) pour essayer de résoudre ces questions et accélérer le processus de développement. Sur le plan de l’agriculture, ils pourront innover et créer des outils techniques de production modernes et tant d’autres.

En plus, tous les participants des différentes cohortes font des études marketing qui leur permettent de maîtriser leurs marchés, et de connaître toutes les techniques de vente pour faciliter l’écoulement de leurs produits, différencier leurs produits des autres par le prix, l’emballage et la qualité une fois leur projet mis en œuvre.

Grâce aux ateliers thématiques qu’offrent le programme Challenge, les jeunes vont mieux maîtriser leurs domaines d’activités et avancer très rapidement dans leurs projets. A travers les plateformes financières, la question du financement sera en partie résolue avec le soutien des partenaires tels que le FONGIP, le CMS... Non seulement ils connaîtront le paysage des établissements financiers, les différentes étapes pour l’octroi d’un prêt bancaire, mais également seront en contact avec de potentiels partenaires pour le financement et l’accompagnement dans la réalisation de leurs entreprises.

comments powered by Disqus