english

La vie du programme à Kolda

Formation des formateurs et des coachs

Les facilitateurs, les coaches tout comme les apprenants ont été frappés par le caractère novateur du programme qui, selon eux, se distingue fondamentalement des autres formations par les éléments suivants:

  • L’organisation générale de l’activité: aménagement de l’espace de formation en U, visuels accrochés au mur,...
  • L’approche interactive et participative, le recours à l’analyse expérientielle (les jeunes sont appelés à partager leur expérience et à s’en servir pour illustrer certains exemples, la constitution de petits groupes...
  • Le caractère ludiquedes exercices: ambiance détendue, dynamisme des exercices, recours aux jeux de rôles et à la mise en scène...

Ces éléments semblent avoir été d’autant plus marquants qu’ils sont, selon certains facilitateurs, différents de tout ce qu’ils ont connu jusqu’à maintenant, tel qu’en témoigne Oumar Biteye un facilitateur du cretf qui déclareque PTS a changé sa façon d’enseigner. «L’interactivité qui existe dans le déroulement des cours m’a beaucoup marqué. D’habitude on pose des questions fermées, et parfois quand un élève répond, on lui dit que c’est faux automatiquement. Depuis, j’utilise les termes appropriés qu’on nous a appris lors du TOT notamment: Excellent! Super! De sorte à ne frustrer aucun apprenant.»

Formation des jeunes

Tant du point de vue des parents que des différents intervenants, les activités du programme ont eu un impact significatif sur les jeunes. Elles ont provoqué une nette amélioration de leur comportement en général et ont permis l’acquisition d’un ensemble de compétences transversales telles que l’écoute, le sens des responsabilités ou encore la gestion des conflits. Une plus-value que les jeunes eux mêmes rapportent et qui semble être confirmée par la maturité frappante dont ils font preuve dans leurs communautés.

Pour plusieurs bénéficiaires du programme, les compétences acquises au fur et à mesure des activités leur ont permis de mieux faire face au monde extérieur et d’entretenir des rapports positifs au sein de leur environnement familial ou cercle d’amis. Pour beaucoup, leur participation au programme a changé leur relation avec les parents et pairs.

En définitive, le programme a permis aux jeunes de développer de nouvelles compétences. Des compétences transversales qui ont directement influé sur la qualité de leurs interactions, ont instauré une atmosphère très positive au sein des communautés; ce qui, à terme, va immanquablement induire des effets positifs sur leur engagement communautaire. «J’avais presque abandonné l’école par manque de volonté et depuis que j’ai intégré le programme, j’ai compris l’importance des études. Aujourd’hui j’ai pris la décision de reprendre le chemin de l’école et j’ai pris goût à faire correctement mes devoirs à la maison.» Sidy Bassène - Apprenant

Mobilisation communautaire

Comme pour les autres régions, la journée de mobilisation communautaire à Kolda s’est effectuée sous forme d’ateliers avec la constitution de groupes de travail pour les parents, pour les jeunes et un pour les leaders et les autorités; chaque groupe a été invité à réfléchir sur le contenu du programme, sur les actions possibles en termes d’appui, d’attitudes afin d’accompagner les jeunes et le programme.

Les divers acteurs ont formulé à la fin des différents travaux de groupe des engagements et des recommandations afin de garantir des chances de succès à la mise en œuvre du Programme.

L’organisation de cette journée a répondu positivement aux attentes et pour l’essentiel les objectifs ont été atteints dans une large mesure à savoir: assurer au programme un ancrage administratif et communautaire, véritable gage de réussite de YouthMap Casamance. «Sans le programme nous ne saurions pas quoi faire de nos enfants non scolarisés. Aujourd’hui nous sommes rassurés car il est venu résoudre cette équation, dans la mesure où les jeunes sont en train d’être formés dans différents modules utiles dans leur vie quotidienne. C’est l’avenir des jeunes qui est en train d’être bâtit et nous sommes vraiment réconforté sur ce plan là.» Demba You KOITA – Imam

Projets de service communautaire

Dans la mise en œuvre des projets de service communautaire, les apprenants ont mis en pratique et partagé les compétences acquises durant les cours sur les comportements sains et les attitudes responsables. Ces projets ont aussi eu des impacts considérables tant sur le plan social qu’économique.

A Kolda, le projet a offert aux apprenants la chance de maitriser les techniques de fabrication de savon compte tenu des opportunités qu’elle offre et la valorisation des ressources agro forestières locales qu’elle permet.

Pour la mise en œuvre du projet, OFAD Nafooré, le partenaire local, a mis à la disposition des apprenants les formateurs, le matériel de production et l’hébergement des participants pendant les jours de formation.

La pertinence de ce projet réside dans la disponibilité des matières premières à un coût maitrisé, les opportunités de commercialisation grâce au rapport qualité/prix du savon produit et l’impact sur l’hygiène. «L’arrivée du programme Youthmap Casamance dans notre village a été une véritable bouffée d’oxygène pour nous. Aujourd’hui nos enfants ont pris conscience de leurs mauvais comportements et tendent vers le changement. Ce qui est vraiment bénéfique pour leurs familles respectives et pour les autres jeunes qui risquaient d’être influencés. En plus, le programme les a doté des outils nécessaires pour créer et mettre en œuvre des micro-projets. Ce qui permet de les occuper et de gagner honnêtement leur vie. Je pense que Youthmap Casamance doit être élargi dans tous les villages de la région pour le bien de tous et du développement des communautés.» Souleymane Diallo- 1er adjoint au Maire de la commune de Mampatim - Kolda