english

Dr. Serigne Gueye Diop

Il est né et a grandi à Sandiara, dans le département de Mbour, à 100 km au Sud-ouest de Dakar. Il y fait son cursus primaire, avant d’aller d’abord à Mbour et Kaolack pour ses études secondaires, puis pour ses 10 ans d’études universitaires à Bambey, (ENCR), Thiès (ENSA), enfin en France (SIARC Montpellier, ESAT, ENSIA Paris, ENSAM SUPAGRO Montpellier) et aux Etats Unis (Massachussetts Institute of Technology - MIT BOSTON).

Après un brillant parcours, aussi bien scolaire, professionnel, qu'humanitaire, il est aujourd’hui Docteur d'Etat en Biochimie et Sciences Alimentaires, ingénieur agro alimentaire, ingénieur Agronome, Diplômé en Gestion et en Leadership et Management du MIT. Dr Diop est un scientifique respecté, chercheur et expert en Technologie des céréales chez Nestlé en Suisse, Directeur Général chez Nestlé Research and Development Center Abidjan SA. Il a développé plusieurs brevets d’invention, dans le domaine des procédés de transformation des Céréales et des légumineuses tropicales. Dr. Diop a été le premier Noir a être nommé Directeur Général de Centre de Recherche du Groupe Nestlé depuis sa création il y a 150 en Suisse. Signalons que Dr Serigne Gueye Diop a enseigné à Montpellier Supagro et est membre du Conseil d'Orientation e l'ENSIA SIARC.

Avec pour boussole cette pensée de John Fitzgerald Kennedy «Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays», le Dr. Diop a commencé par s’engager pour son village natal. «J’ai été dans une cinquantaine de pays dans le monde: en Asie, en Afrique et en Amérique, où j’ai travaillé. Cela m’a permis de voir l’importance de l’école, tant au niveau des infrastructures qu’au niveau des enseignements.». En homme de réseau qu’il est et grâce à son entregent, il parvient à mettre sur pied son projet, avec l’appui de partenaires locaux et internationaux, mais également de sa communauté. Ainsi est né le premier Lycée de Sandiara, dont un film documentaire intitulé «Le Lycée Fantôme de Sandiara», renseigne sur les défis rencontrés, pour l’érection de ce qu’on nomme aujourd’hui, un lycée d’excellence d'un coût de 750 millions de FCFA. A noter que ce lycée de 2700 élèves qui polarise les 30 villages de la communauté rurale, permet aux enfants de faire gratuitement leur cycle complet d'études secondaires à Sandiara, et par ce fait résout les problèmes liés au tutorat.

Premier et actuel maire de Sandiara et non moins Conseiller Spécial auprès du Président, en charge de l’agriculture et l'Industrie, Dr. Diop ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il a mis son mandat sous le sceau de l’émergence de Sandiara, en développant l’éducation et le tissu industriel (Zone Industrielle de 50 ha pouvant accueillir 20 usines) au sein de sa commune. En effet, 4 autres lycées et collèges sont en vue, dont un technique et professionnel mais également tout un ensemble d’infrastructures pour accompagner l’insertion des jeunes et soutenir l’agro-business car, dit-il: « L’agriculture sans l’agro-alimentaire devient une subsistance. Il faut comprendre ici que c’est l’agriculture qui tire l’agro-alimentaire. Le Sénégal doit impérativement s’inspirer de l’Inde et du Brésil dans ses deux domaines de complémentarité c'est-à-dire l’agriculture et l’agro-alimentaire, afin de créer de l’emploi pour les jeunes au profit d’un développement social et local remarquable ».

Synapse vous invite à découvrir le riche parcours du Dr Diop, qui entame un retour définitif au Sénégal, après 25 ans d'expatriation chez Nestlé, pour pleinement consacrer son temps et son énergie au développement de son pays et de sa communauté.