english

La base de donnée intervenants

Tous Nos facilitateurs

  • Amadou Mballo

    Amadou est un véritable acteur de développement. Pour lui, tant qu’il y’a la possibilité de contribuer au développement des collectivités locales de sa région, il répondra toujours présent. Dans son rôle de facilitateur, il a participé à travers des programmes de sensibilisation, à plusieurs enquêtes. 

  • Mariatou Samba Baldé

    Lorsqu’une personne sait qu’il produit du résultat, elle apprécie plus son travail et se sent plus impliquée. C’est en effet le cas de Mariatou Baldé. Très motivée à l’idée de servir sa communauté, Mariatou est polyvalente et assume plusieurs rôles dans le village de Diaocounda où elle intervient. Elle est monitrice, superviseur en alphabétisation et animatrice.

  • Mamoudou Niamadio

    Fasciné par le monde de l’audiovisuel, Mamoudou Niamadio est un jeune qui aime être en contact avec les images par le biais du montage. Mais au delà de cette passion, Mamoudou est attiré par un autre métier, celui de la facilitation. Pour explorer ce nouvel univers, quoi de mieux que de prendre part à la formation des facilitateurs de YouthMap Casamance. 

  • Babacar Ba

    L’herbe qui n’est pas employée à temps est sans vertu’’ nous dit le proverbe. Babacar Ba l’a compris et n’a pas hésité à saisir l’opportunité, lorsqu’on lui a parlé du programme YouthMap Casamance.Il participa alors au TOT, dans le but de renforcer ses connaissances et compétences professionnelles, et d’être un bon relais dans sa communauté.

  • Mamadou Saliou Sow

    Pour garantir toute réussite, il faut un réel engagement et Mamadou Saliou Sow en est la parfaite démonstration. Ses actions et sa motivation dans le domaine de la formation des jeunes le prouvent. Depuis plusieurs années, il travaille avec des organisations dans le cadre de l’accompagnement des enfants adultes en matière d’alphabétisation et de sensibilisation...

  • Ibrahima Baldé

    Ibrahima est décidé à changer la donne dans son village Mampatim. En tant que facilitateur à Ofad/Nafoore et relais à Foyre Dialambéré, il consacre la majeure partie de son temps pour des activités d'intérêt communautaire, que cela soit dans le secteur de la santé ou dans l’éducation.

  • Ousmane Baldé

    Ousmane veut mener un combat, celui de l’éducation pour tous dans le village de Coummbacara. Dans son rôle de facilitateur, il recense les enfants qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école et les aide à parler la langue française. Selon lui, son seul et unique but est de réduire le manque d’alphabétisation de sa localité et de lutter contre la pauvreté. 

  • Madina Sona Koita

    Madina intervient dans la communauté rurale de Mampatim en tant que facilitatrice du programme. C’est une de ses premières expériences dans le milieu professionnel et elle est déterminée à jouer pleinement son rôle. Selon elle, les jeunes de Médina Méta intègrent déjà les leçons dans leur quotidien. 

  • Thierno Amadou Illa B. Koita

    Avec Thierno Amadou Koita, la détermination et la volonté de réussir sont au rendez-vous. Lorsqu’il s’agit de venir en aide aux personnes vivant dans des zones très pauvres, sa présence est toujours notée. Une telle qualité ne pouvait continuer à s’endormir, il décida alors d’en faire profiter à tous les membres de sa communauté en devenant formateur. 

  • Abdoulaye Mansa Seydi

    Dans la communauté rurale de Coumbacara où il sert en tant qu’animateur et formateur, Abdoulaye Mansa Seydi veut faire partie de ceux qui vont développer le village, en passant par l’éducation des ses jeunes habitants. En participant à des programmes comme YouthMap Casamance, Abdoulaye va permettre à ses apprenants composés essentiellement de femmes de découvrir...

  • Koundié Diao

    La situation des jeunes déscolarisés l’inquiète beaucoup, une raison suffisante pour Koundié Diao de se lancer dans la carrière de formateur pour appuyer ces jeunes en rupture avec le monde scolaire et en proie contre toutes sortes de discriminations. 

  • Mariétou Diao

    Facilitatrice dans les écoles communautaires de base, Mariétou est une femme énergique animée par le goût de l’enseignement. Très polyvalente, elle est monitrice en alphabétisation et organise des séances sur les violences basées sur le genre y compris les mutilations génitales féminines.

  • Demba Seydi

    Tout le monde ne s’engage pas dans l’armée, cela nécessite un certain nombre de courage, du sens de l’honneur et de la maîtrise de soi. Demba Seydi est l’un de ses jeunes qui a osé franchir le pas pour servir son pays, éventuellement au péril de sa vie. 

  • Oumar Biteye

    Professeur de mathématique et de science physique au CRETF de Kolda, Oumar Biteye est quelqu’un qui a le goût des défis intellectuels du sens de l’analyse et de l’abstraction. Très passionné par les domaines en rapport avec la science, il dispense également des cours d’économie dans des écoles privées pour partager son savoir...

  • Amadou Balde

    Convaincre la société qu’il faut agir pour éradiquer certains fléaux, c’est le combat que mène Amadou Baldé dans son quotidien.Enseignant de profession, il consacre temps et énergie à son rôle d’éducateur pour sensibiliser les habitants de son village sur toutes les questions qui touchent leur bien-être et leur développement.

  • Oumy Samy Daff

    Oumy Samy Daff est une femme engagée qui s’active dans l’amélioration des conditions de vie et d’hygiène des membres de sa communauté.Après des stages de perfectionnement à l’hôpital régional de Kolda et à un district sanitaire de la région, Oumy, dans le souci de soutenir les jeunes pour l’amélioration de leur bien-être, rejoint le CRETF en tant que formatrice en santé/hygiène depuis 05 ans.

  • Ibou Diame

    Ibou Diame est un grand spécialiste des procédés naturels pour la transformation des produits locaux (céréales, fruits et légumes). Doté d’une très longue expérience et d’un grand savoir-faire industriel en agro-alimentaire, Ibou a pu façonner sa carrière grâce aux formations effectuées dans les plus grands instituts du Sénégal.

  • Abdoulaye Seydi

    Avec l’expérience acquise du programme Passeport Pour la Réussite de USAID/EPQ et de l’impact que ce dernier a eu au niveau de sa communauté en 2012, Abdoulaye Seydi n’a pas hésité à s’engager avec l’arrivée de YouthMap Casamance.«C’est la 2ème fois que je participe à ce genre de formation et je la trouve très intéressante. 

  • Rouguiatou Gano

    Rouguiatou Gano est une femme très dynamique qui a l’ambition de percer dans son milieu. Sa seule motivation réside sur le fait d’insuffler une nouvelle vision et de l’espoir à la nouvelle génération.YouthMap Casamance est un programme qui lui offre à nouveau cette opportunité, ce qu’elle n’a pas manqué de saisir à travers la formation des formateurs, afin de partager efficacement ses expériences...

  • Moustapha NIANG

    Avec une expérience solide dans le domaine de la facilitation, Moustapha Niang est un jeune engagé dans l’éducation des enfants. Son riche parcours le démontre, il a été facilitateur à Aide et Action, Fodde, Form’Ation, moniteur ECB à Ofad/Nafoore avant de devenir professeur contractuel au CRETF/KOLDA.

  • Sollo Sonko

    Animateur et moniteur de formation, Sollo Sonko reconnaît avoir peur de s’exprimer en public. Mais depuis sa participation à la formation des formateurs de YouthMap, il sait comment arriver à gérer son stress.

  • Amadou Cissé

    Depuis 1999, Amadou Cissé intervient dans la facilitation et travaille en étroite collaboration avec des organisations comme LONDOO LOOLOO, ACUPROOS et AAJAC/COLUFIFA dans le domaine de l’éducation. Avec une expérience aussi pointue dans ce secteur, Amadou exerce une forte influence auprès des jeunes à qui il ne cesse de donner des formations en alphabétisation...

  • Wassa Ndiaye

    A Dianah Malary où elle sert en tant que matrone relais, Wassa Ndiaye fait un grand de travail de sensibilisation à l’endroit des femmes pour l’utilisation massive des services de santé. Un métier qui la passionne et lui permet de lutter contre les inégalités en matière de santé tout en favorisant l’accès aux soins dans les périphéries les plus reculées de la région de Sédhiou. 

  • Mame Awa Biaye

    C’est sa première expérience dans le milieu de la facilitation et Mame Awa Biaye est toute motivée à l’idée de travailler avec les jeunes. «J’ai toujours rêvé de soutenir les gens tout en leur transmettant des connaissances, car je souhaite vraiment être utile pour ma communauté » nous dit-elle...

  • Anna Baldé

    Dans sa quête perpétuelle de nouvelles connaissances et d’expériences, Anna Baldé n’hésite pas à s’inscrire dans des programmes et autres formations qui l’aident à aiguiser ses compétences et capacités. Sa participation à YouthMap en tant que facilitatrice va dans ce sens mais également pour partager son savoir avec les apprenants de sa commune en perte de repères. 

  • Souleymane Diassy

    Pour réussir dans son métier, produire de bon résultat, il faut être passionné et Souleymane Diassy en est totalement convaincu. L’amour de son travail d’enseignant et d’animateur est un facteur motivant qui le pousse toujours à se surpasser dans le but d’encourager les adultes à s’auto-prendre en charge...

  • Lamine Cisse

    Lamine Cissé est un animateur très dynamique qui, à travers son métier, cherche a gagné de l’expérience pour la partager ensuite avec les membres de sa communauté. Pour lui, la population a besoin d’avoir la bonne information, et d’être sensibilisée d’avantage sur certains sujets qu’ils ignorent...

  • Moulaye Cisse

    C’est dans le souci d’appuyer les jeunes qui ont très tôt quitté les bancs de l’école à avoir un nouveau mode de vie que Moulaye Cissé a participé à YouthMap. Avec une expérience solide dans le domaine de l’éducation, il trouve que les leçons du programme répondent aux besoins de ces jeunes, qui aujourd’hui ont besoin d’être fortement accompagné pour améliorer leurs conditions de vie...

  • Fatoumata Binta Mandiang Faty

    A Marssassoum où elle intervient, Fatoumata Faty lutte dans l’éducation des jeunes déscolarisés et non scolarisés. Pour elle, il s’agit ici de redonner l’espoir à ces enfants qui n’ont pas la chance comme certains de leurs camarades à avoir une meilleure vision de leur avenir...

  • Morkéba Ndiaye

    Animateur spécialisé en matière d’animation, d’organisation et de fonctionnement dans les organisations paysannes, Morkéba Ndiaye est un véritable expert dans son domaine. Il intervient actuellement dans plusieurs domaines et donne des formations pratiques aux jeunes de Nguindir dans la commune de Bambali dans le secteur du maraîchage, de la gestion des ressources naturelles...

  • Fatoumata Diedhiou

    Fatoumata Diédhiou n’a qu’une seule ambition à travers le programme YouthMap: aider les jeunes à s’auto - prendre en charge et à assurer une meilleure gestion de leur vie. En tant qu'actrice de développement dans des ONG telle que Casades et Malao, Fatoumata souhaite apporter un nouvel élan et un nouveau dynamisme à cette nouvelle génération dans leur vie tant privée que professionnelle...

  • Mamadou Diatta

    Mamadou Diatta est un grand acteur dans les mouvements de jeunesse. Enseignant de formation, il investit toute son énergie dans l’amélioration des conditions de vie des jeunes. Pour lui, le développement d’une communauté dépend de cette cible, raison pour laquelle il faudrait les motiver et aider à avoir des connaissances professionnelles utiles pour leur avenir. 

  • Yacine Diatta

    C’est une de ses premières expériences dans le domaine de la facilitation et Yacine est toute motivée à l’idée de donner des cours à des jeunes. Elle a toujours rêvé de leur apporter un soutien mais ne savait pas comment procéder.

  • Djibril Kande

    Djibril Kandé, est un membre de l’organisation Enfance et Paix et intervient dans la commune de Diendé en tant que facilitateur en alphabétisation depuis 1996. Avec une expérience pointue dans ce domaine, Djibril travaille dans des projets en rapport avec l’éducation des jeunes tels que Golyfifaa et Hajacike de Fiawoune en langue Mandinka. 

  • Arona Sadio

    Travailler avec les jeunes est l’une de ses plus grandes passions. Pour Arona Sadio son engagement est un acquis pour ces jeunes qui sont motivés et décidés à changer leur avenir. Facilitateur et coordonnateur à l’Association Gandia depuis 1997, il encadre les enfants dans l’alphabétisation tout en les aidant à faire le bon choix et à mener de meilleures vies. 

  • Boubacar Konate

    C’est parce qu’il est motivé à travailler pour sa communauté, que Boubacar s’investit entièrement dans toutes les activités qui touchent au développement de sa région. En vu d’aider les enfants âgés entre 09 et 15 ans à s’ouvrir plus à leur culture et au monde par la connaissance de langues étrangères, Boubacar dispense des cours de Mandinka et de Français. 

  • Assane Seydi

    Assane Seydi est un jeune formateur qui a toujours été animé par les métiers en relation avec les jeunes. Très tôt, il s’engage dans le domaine de l’éducation et devient professeur en alphabétisation. En même temps, il fait des activités parallèles pour mieux orienter les jeunes dans la prise en charge de leur avenir. 

  • Diama Gueye

    Enseignante au CRETF de Sédhiou, Diama Gueye est une battante qui aide la nouvelle génération à avoir un métier digne et stable. A Madina Wandifa où elle sert, Diama intervient dans la filière coiffure et accompagne les jeunes filles déscolarisées et non scolarisées à s’exercer dans ce domaine qui pourra leur générer des revenus dans le futur. 

  • Souleymane Diatta

    Electricien en bâtiment et en industrie, Souleymane Diatta veut participer à bâtir une nouvelle communauté responsable capable de s’auto-prendre en charge. Pour ce faire, rejoindre le programme YouthMap Casamance en tant que facilitateur est pour lui une opportunité à saisir pour l’atteinte de son objectif....

  • AWA Diop

    Pour Awa Diop, le travail de facilitateur n’est pas qu’un simple métier de gagne pain, mais une mission pour venir en aide aux personnes en difficulté. Son objectif est de les aider à prendre en main leur vie tout en les encourageant à changer positivement leurs comportements. 

  • Abdou Rahime Badji

    Abdourahmane Badji est un homme qui a toujours rêvé de servir son pays, les nombreuses formations et activités effectuées durant son parcours professionnel le prouve. Diplômé d’une licence professionnelle en gestion, il a commencé à faire des enquêtes pour des organisations en participant au recensement des populations de sa région et sur les bourses de sécurité familiale.

  • Boubacar Sow

    Boubacar Sow est un homme très engagé pour la cause des jeunes. Pour lui, il est temps d’aider les jeunes à réussir leur vie pour relever les défis de la pauvreté et de l’insertion professionnelle.Pour y parvenir, Boubacar veut d’abord leur offrir une formation de qualité et une meilleure condition de vie. 

  • Malamine Badji

    Malamine Badji a toujours été fasciné par le style pédagogique d’un de ses collègues Samboudiang Kambaye. En effet ce dernier était à l’époque facilitateur du programme USAID/EPQ.

  • Julienne Bassene

    Passionnée de l’encadrement et de la formation, Julienne Bassène se donne corps et âme quotidiennement pour assurer le suivi des filles du CRETF. Pour elle, ces filles représentent l’espoir de tout un pays.

  • Boubacar Djighaly

    Très actif dans les mouvements associatifs, Boubacar Djigaly est un citoyen modèle dans sa communauté. Volontaire au service civique national, Boubacar sert également de relais communautaire et sensibilise beaucoup les populations sur la santé reproductive, les violences faîte aux femmes etc.

  • Bassirou Fall

    Journaliste de formation, Bassirou Fall est un grand passionné de l’éducation. Dès son jeune âge, il avait commencé a donné des cours privés aux enfants de son quartier de façon bénévole. L’habitude vient en mangeant, il oriente sa carrière dans ce domaine et fait une formation à la FASTEF pour devenir un enseignant confirmé.

  • Fatimata Bintou Fall

    Etre plus proche de sa communauté et se rendre utile c’est ce que désire Fatimata Bintou Fall. Mais comment procéder pour se faire? Mystère! Jusqu’au jour où elle entend parler du programme YouthMap Casamance et de ses objectifs.

  • Issa Seck

    N’eût été le puits qu’il avait vu avec le logo USAID/EPQ à Diakène Diola, Issa Seck n’aurait jamais cru à la fiabilité du programme YouthMap Casamance; car ayant toujours entendu des activités effectuées par certains programmes dans sa région sans d’actes concrets.

  • Roland Ndecky

    Très impliqué dans les mouvements associatifs de jeunes, Roland Ndecky n’a qu’une seule motivation: servir et aider les jeunes qui sont dans des situations défavorisées, changer positivement leur vie et apporter un soutien à sa communauté.

  • Ibrahima Motafé Diédhiou

    Animateur socio-culturel et moniteur des collectivités locales de profession, Ibrahima Motaffé avait un style propre d’encadrer et de donner des leçons aux jeunes de son centre le CEDPS de Ziguinchor. Mais un jour, voyant un de ses collègues procéder différemment, il commence à assister à ses cours et fut rapidement captivé par son approche pédagogique...

  • Tombon Diamanka

    C’est parce que l’ancien programme USAID/EPQ, a eu des effets positifs sur les jeunes de sa communauté que Tombon Diamanka a décidé de poursuivre le combat pour le changement avec cette fois-ci le programme YouthMap Casamance.

  • Samboudiang Kambaye

    Cela fait 30 ans maintenant que Samboudiang Kambaye consacre sa vie dans l’encadrement des jeunes de différentes couches sociales. «J’ai toujours été dans les mouvements des éclaireurs et J’ai toujours aimé travailler avec des jeunes car leur éducation me tient beaucoup à cœur. A chaque rencontre j’apprends toujours de nouvelles choses » dit-il.

  • Mariama Geneviève Dasylva

    Son plus grand souhaitc’est d’être la voix des jeunes filles victimes de viol. Mariama Geneviève Dasylva est une femme passionnée de l’encadrement des jeunes car pour elle, on apprend beaucoup d’eux et cela permet de s’enquérir de leurs situations, de partager leurs difficultés et de trouver ensemble des solutions.

  • Dianoune Diatta

    Dianoune Diatta est très motivé par l’idée de contribuer à la formation et à la citoyenneté des jeunes de sa communauté. En effet, depuis une dizaine d’année, il encadre et forme des jeunes en lettres et en anglais. Dianoune est formateur en pédagogie de la remédiation, il a eu un diplôme d’Etat des moniteurs des collectivités d’éducateurs.

  • Denis Moustaph Sané

    Denis Moustaph Sané est un jeune très dynamique et très engagé dans les mouvements associatifs et activités qui touchent les jeunes. Encadreur à l’YMCA (Young Men’s Christian Association), il passe la majeur partie de son temps à accompagner des jeunes pour qu’ils puissent acquérir des compétences, des connaissances et une confiance en soi.

  • Mouhamed Sagna

    C’est parce qu’il veut devenir un pionnier dans sa communauté que Mohamed Sagna s’investit dans les domaines qui touchent la formation des jeunes. Enseignant à l’Agence des Musulmans d’Afrique, Mohamed, travaille d’arrache pied pour aider la nouvelle génération à connaître les réalités de la vie.

  • Claire Lydie Diédhiou

    Claire Lydie Diédhiou est une passionnée de l’éducation. Après l’obtention de son diplôme d’Etat en tant que monitrice, elle commence a dispensé des cours à la maternelle Kalima 3. Son principal défi est de relever le manque d’éducation des enfants et la non-scolarisation des filles.

RSS Feed

Tous Nos intervenants

RSS Feed