english

Babacar Thior

  • Age: 30 ans
  • Projet: Gestion des déchets
  • Secteur: Environnement
  • Localité: Kaolack
  • Cohorte : Caritas

L’insalubrité à Kaolack demeure une préoccupation majeure pour les jeunes bénéficiaires du programme. Il s’agit aujourd’hui d’éradiquer ce mal. Un combat que compte mener Babacar Thior. A travers son projet, il compte faire de la gestion et de la valorisation des déchets.

Les expéditions pédagogiques effectuées à la décharge de Kahone et au centre de prétraitement des déchets plastiques de Koundam semblent avoir créer ce déclic et cette volonté de mettre en œuvre son idée de projet. « Durant ces visites, j’ai appris comment on valorise les déchets pour avoir un produit semi-fini à vendre aux grandes industries. J’ai également appris à faire du compostage à travers les déchets grâce à un atelier auquel j’ai assisté. »

Un projet fort ambitieux qui vient apporter une solution aux problèmes que rencontrent les membres de sa communauté. Conscient de l’impact environnemental de son projet, Babacar envisage de faire la promotion des sacs en papier et non en plastique. « C’est une matière dégradable qui ne nuit pas à la santé des populations. »

Là où la plupart des gens gardent une mauvaise image sur la gestion des ordures, Babacar considère ses déchets comme une véritable mine d’or. Pour lui, il n’y a pas de sot métier « l’essentiel est de gagner sa vie dignement ; au risque de dévier dans la mondanité. De plus, il permet en même temps de générer des revenus et de créer des emplois.»

Malgré les failles du système, il est prêt à relever les défis pour donner une nouvelle image de sa région. Il invite par ailleurs la communauté à une prise de conscience collective sur l’impact de leurs comportements dans l’environnement. Il appelle également les pouvoirs publics, les municipalités à plus d’engagement pour renforcer ce créneau encore insuffisamment exploité et qui renferme beaucoup de richesses.