english

Amadou Sow

Le leader:

Originaire de Fatick, Amadou, malgré un brillant parcours scolaire, arrête ses études à 20 ans et se lance dans l’auto emploi. Ainsi, issu et élevé dans le milieu peulh, c’est naturellement qu’il commence ses activités en vendant deux de ses bœufs et, de la somme tirée de cette vente, achète un camion de foin qu’il commercialise à Dakar. Vu l’insécurité dans lequel il travaillait, il choisit de faire du commerce et s’inscrit en même temps au centre de formation hollandais de Sokone où il s’initie à l’informatique. 

Au cours de sa formation, il apprend que l’informatique peut participer à toute sorte d’activités de développement. Ainsi, nous sommes en 2005, lorsque germe dans l’esprit d’Amadou, l’idée d’apporter une solution technologique aux défis que rencontre les éleveurs et de contribuer au développement de ce secteur qui est d’une grande richesse à ses yeux.

C’est seulement 3 ans plus tard et sous d’autres cieux, en Mauritanie pour être plus précis, qu’il trouve le temps de conceptualiser et de rédiger son projet. L’application sera finalement créée en 2013 avec l’appui de développeurs de Coders4Africa.

Passionné d’économie et écrivain à ses heures perdues, Amadou compte participer à la conscientisation de nos populations et surtout de ses parents éleveurs. C’est ainsi d’ailleurs qu’il est secrétaire général du syndicat des éleveurs Diapando au niveau de la communauté rurale de Diossong et de la sous préfecture de djilor.

Le projet: "Daral"

Moderniser le secteur de l’élevage à travers l’outil informatique, tel est le concept du projet. Ainsi, Daral est une application qui propose des solutions innovantes aux nombreux défis que rencontrent ledit secteur. Le projet est de nature à permettre aux acteurs que sont les éleveurs, les distributeurs, les consommateurs et l’état d’avoir à leur disposition et à temps réel toutes les informations significatives relatives à l’élevage.

Parmi la palette de services que propose Daral nous pouvons citer:

  • Une médiathèque pour la sensibilisation des éleveurs (épizooties, vol de bétail…)
  • L’identification et la traçabilité du cheptel
  • La localisation des points de vente
  • Une plateforme interactive entre l’état, les éleveurs et les distributeurs.
  • La génération de statistiques utiles aux autorités pour la prise de décisions stratégiques.